Le catch c'est quoi au juste !!!

Publié le par Chokeslam

Clip_Art_Wrestling.gifETYMOLOGIE

 

Le terme « catch » (« attraper » en français) peut être considéré comme un faux anglicisme car dérivé de l'ancienne expression anglaise catch-as-catch-can (en français « attrape-le comme tu peux »).De plus en plus, on parle de « lutte » ou « lutte professionnelle » (terme que j'affectionne) et dans le langage familier, « catcher » signifie attraper ou comprendre. Au Japon on le nomme Puroresu et Professional Wrestling dans les pays anglophones.

 

Les différentes formes de catch

Le catch hardcore (hardcore wrestling) : est un catch hyper violent que je ne veux pas développer.

Le puroresu, pratiqués au Japon.

Le Sports Entertainment (divertissement sportif), pratiqué aux États-Unis et au Canada (majoritairement).

La lucha libre, pratiquée au Mexique.

Le shoot wrestling, pratiqué au japon.

Le catch wrestling, pratiqué en Europe.      

Le catch congolais, qui se pratique parfois avec l'aide de fétiches, très populaire à Brazzaville et Kinshasa.

 

Règles d’un match simple classique

Les règles d'un match de catch sont utilisées pour accentuer l'impression de combat. Si elles permettent de désigner un vainqueur, elles sont surtout là pour enrichir le déroulement d'un match, l'arbitre faisant alors office de troisième participant. Par exemple si un catcheur subit une prise de soumission, il peut donner l'illusion au public qu'il va d'abord abandonner puis attraper l'une des cordes pour provoquer la règle du « rope break » et obliger l'arbitre à forcer son adversaire à casser la prise (celui-ci a alors 5 secondes pour le faire sous peine de disqualification).

Compte de trois

C'est la technique de base pour obtenir la victoire. Aussi appelée le tombé (Pinfall en anglais), il consiste à river les épaules de son adversaire au ring pendant trois secondes, ce décompte est effectué par l'arbitre qui frappe le compte de la main sur le ring. Le compte de l'arbitre peut être interrompu lorsque le catcheur soumis décolle son épaule du sol avant le compte de 3 ou quand il arrive à attraper une corde du ring. C'est ce que l'on nomme un Rope Break.

Abandon

Un lutteur pris dans une prise de soumission peut être forcé d'abandonner. Pour marquer son abandon, il tapote (tap out en anglais) sur le matelas, son adversaire ou fait signe à l'arbitre.

Pour se dégager d'une prise de soumission, un catcheur peut attraper une corde du ring qui force l'attaquant à briser sa prise, selon la règle du Rope Break. Il peut également tenter de se dégager en frappant, projetant, ou renversant son adversaire, lui faisant ainsi rater sa prise.

Un knockout est aussi considéré comme un abandon, l'arbitre communique avec le catcheur, si celui-ci ne répond pas à l'arbitre, il perd: l'arbitre lève la main de la victime puis la lâche, au bout de la troisième chute consécutive de la main sans que le catcheur ne soit parvenu à la maintenir tendue, l'arbitre le déclare K.O.

Décompte extérieur

Il est possible de gagner sur un décompte extérieur (ou count-out en anglais) où l'adversaire resté trop longtemps en dehors du ring, en général le temps que l'arbitre compte jusqu'à 10 (20 secondes dans le catch japonais). Si l'autre catcheur (qui est resté sur le ring) descend du ring, l'arbitre est obligé de refaire le décompte. Généralement, un match se finissant de la sorte ne peut voir une ceinture de championnat changer de mains même si le challenger a remporté le match, c'est une règle qui n'est pas constante mais qui revient très souvent.

Un exemple classique d'usage du ring out est lorsqu'un catcheur incarnant un méchant (personnage heel) détenant un titre de champion perd volontairement son match en quittant le ring. Il conserve ainsi son titre tout en s'attirant les foudres du public.

Si deux catcheurs sont tout deux hors du ring à la fin du décompte, l'arbitre déclare la fin du match par double count-out, c'est donc un match nul. Cette issue du match n'est que rarement utilisée.

Disqualification (DQ)

Enfin, il est possible de gagner sur une disqualification de l'adversaire dans un match classique.

Le catcheur est disqualifié s'il :

(NDLR : Il existait auparavant une règle qui interdisait la projection de son adversaire par-dessus la troisième corde (supérieure). Cette règle n'est plus appliquée)

« Non déclaré »

Un match peut être « non déclaré » (« No contest » en anglais), lorsque un évènement ou une interférence n'impliquant pas les deux catcheurs empêche le match de se terminer. Dans ce cas-là, il n'y a pas de gagnant.

Les cas les plus habituels sont :

Égalité

Il se peut qu'un match se termine par un match nul, il n'y a donc aucun gagnant et perdant. Les causes peuvent être :

 

Tag team

Dans le monde du catch, un tag team est un groupe composé de 2 catcheurs (ou plus) et qui travaillent en équipe. Le terme tag désigne le mouvement fait par le catcheur qui touche son coéquipier pour prendre sa place sur le ring. Dans la plupart des fédérations, il existe un championnat réservé aux équipes de catcheurs, par exemple le WWE World Tag Team Championship à la WWE, ou le TNA Knockout Tag Team Championship à la TNA pour les équipes féminines.

 

Règles du match par équipe

Les règles sont les mêmes que pour les matchs singuliers, auxquelles s'ajoutent d'autres règles spécifiques. Seuls deux catcheurs sont autorisés à lutter sur le ring, mais ils peuvent faire échange avec leurs coéquipiers, pour cela, il suffit de toucher n'importe quelle partie du corps du coéquipier, après cette action, le combattant n'a plus le droit de rester dans la « zone de combat », pour laisser son coéquipier prendre sa place, le combattant à 5 secondes pour sortir avant d'être disqualifié.

Un catcheur n'étant pas le catcheur « légal » (nom donné au catcheur censé être dans la zone de combat) peut rester sur le ring s'il tient une corde et peut se déplacer à volonté en dehors du ring, sans décompte extérieur. Il peut briser le tombé ou prise de soumission effectué par un adversaire pour sauver son équipier. Il lui suffit de pousser ou de frapper l'adversaire qui l'effectue.

Le tag est légal si les deux partenaires se touchent et qu'il est confirmé par l'arbitre. On appelle blind tag un changement qui n'a pas été vu par l'adversaire ou fait sans le consentement du coéquipier.

Il existe différents types de match par équipes où les règles peuvent être modifiées, mais j’en parlerai plus tard.

Publié dans Divers

Commenter cet article